à compte d'auteur ; 12€ (envoi compris )avec dédicace paiement possible par banque postale

contactez-moi        boiteau   at   wanadoo.fr
René Boiteau  16 rue du Muguet   44700 Orvault  (livraison d'un coup de vélo si possible !)
couv1nat
     
  avis des lecteurs :

Grande émotion à la lecture de ce livre.
Mais, peut-on parler de livre ? C’est une sensibilité, une vie qui se livre à nous… .
Il nous enchante par son écriture poétique.
Il nous introduit dans la vie d’une famille avec beaucoup d’amour et de simplicité.
Il nous fait partager les souvenirs d’un enseignant.
Il nous entraîne sur des chemins de montagne dans des situations parfois inattendues.
Il nous élève par sa spiritualité.
Impossible de « classer » ce livre…
Il est toujours à portée de la main, comme une nourriture enchanteresse. Merci René.   
                                            Georges Aillet (44) 01-10-2018

Avec Jeanne, nous avons jeté un premier coup d’œil sur ton livre. Nous avons été particulièrement touchés par son côté intime, simple et, en même temps, sachant saisir les subtilités de la vie bien compliquée parfois.
                                              Yves Lorand  (44)  11-10-2019

J'ai parcouru avant une lecture plus approfondie- certains poèmes en lien avec les personnes que j'ai connues dont celui à l'institutrice Mme Daufouy. Quelle qualité dans l'écriture ! quel magnifique éloge ! quel étonnement dans le lien établi entre le passé, le moment présent et l'avenir !Bref je suis heureux d'avoir reçu ton dernier livre.        
                                                                  Maurice Mérhan (46) 11-10-2018

Intéressant ton livre la forme est originale : poèmes et histoire perso s'accordent bien; j'ai été sensible à la séquence Corsept puisque j'y étais !
                                      Jean-Pierre Maisonneuve    (44)      15/02/2019

Je ne crée pas de poésie, mais plusieurs choses dans ce recueil m’ont interrogé sur mon propre chemin.
D’abord le sourire abondamment décrit et vanté pour ses effets sur la nouvelle relation qu’il peut engendrer avec autrui.
Deuxième mot du titre « enfance » est aussi abondamment utilisé avec l’expression d’une forte séduction sur l’auteur. Je comprends qu’engagé dans le métier, vous avez modelé un peu de ces jeunes êtres et leur avez construit des valeurs.
Enfin nature, très présente elle aussi pour votre équilibre. Je n’ai pas le souffle pour décrire comme René toutes ces ascensions mais j’en suis gourmand et l’été je grimpe le plus haut possible. J’y vais trouver un calme que je ramène à la maison .

Dans ce recueil j’ai aussi deviné l’importance de la religion, par le vocabulaire et je devine que c’est pour vous une réalité discrète mais profonde.
                                                      Dominique Ménard (74)   26-05-2018

MB  RBl

Votre recueil a enchanté une partie de mes vacances , dans mon jardin sevranais, à l'ombre de mon noisetier, c'était un délice. Vos poésies vont apporter un instant de bonheur à mes amis                                                  Christiane Ranouil (93)   04-12-2018

Le vécu de tes récits qui nous entraînent dans un autre voyage ( car nous faisons tous le nôtre ) ne peuvent qu'être douceur pour qui sait se laisser embarquer, et, je crois, je suis sûr que chaque lecteur sera un de ces passagers là .         Christiane Ranouil (93)   09-02-2019

couv4gg

Je me suis plongé dans ton recueil de poèmes je t'avoue avoir adoré, sourire aux lèvres et versé des larmes... l'émotion était si forte que tes mots m'ont touché en plein cœur, faisant sans doute renaître des instants enfouis au fond de moi... bref c'est très beau et écrit avec tellement de sincérité... 
                                         
Gilles Fondin -ancien élève- (44) 30-04-2018

Ce livre m'est apparu comme un rayon de soleil, vraiment ! Je me suis plongé dans les premières pages. La lecture inspirante a rapidement vu naître sur mon visage les traits épanouis d'un sourire 😃
                   
                     Thibault Chiron (21)  01-06-2018              

Vos poèmes seront lus à mon amie malade afin d'égayer son hospitalisation.                                                   Patrick Pliska (38)   04-06-2018
Je voulais juste vous signifier le plaisir que j’ai eu à lire vos poèmes : c’est plein de fraîcheur, de vie, de gaité, de jeunesse et ça fait du bien : MERCI .       
                                               Dominique Bourdon (44) 03-12-2018

                           des souvenirs du village natal : le Pin (44) :

calvaire  -

LP
                                                                                    Préface

    Quand je suis entré en première au lycée Ozanam au tout début des années 60 on m'a dit très vite : " Tu es intéressé par la poésie ? Alors il faut absolument que tu rencontres René Boiteau !" René, alors en terminale, animait une sorte de "miniclub de poésie interclasse" où tout celui qui osait quelques rimes (voire quelques vers libres !) était accueilli avec la plus grande attention et la plus grande bienveillance. Il était un apôtre de la poésie...et il n'a pas changé ! Rencontrer René c'est déjà entrer en poésie. Son sourire, son regard et bien sûr ses paroles nous entraînent dans une autre dimension de l'existence, dimension que l'on pressent plus secrète, plus profonde, plus mystérieuse et cela le plus souvent avec un enthousiasme communicatif auquel se mêle toujours une étonnante sérénité.
    Que nous dit René, cette fois donc par écrit, dans ce riche recueil où s'entrecroisent souvenirs en prose et poèmes ? Et comment en parler sans déflorer déjà la fraîcheur de la parole poétique, la surprise étonnante et indispensable de la première rencontre ? C'est probablement impossible... Alors disons seulement au lecteur qu'il y retrouvera les grandes émotions d'une vie bien sûr, mais aussi toute une philosophie implicite de la relation à l'autre, à la nature, et pourquoi ne pas oser le dire en ces temps de psychologie positive, de "recettes du bonheur", de profondes suggestions pour être heureux avec le réel qui nous est donné, mais dont nous n'avons pas toujours su découvrir les parfois merveilleuses faces cachées. Tout cela bien sûr avec -et grâce à- la magie d'un verbe personnel.
    C'est une magnifique romance à la rencontre, à l'amitié, à la vie. Sans oublier le passé et les racines : l'auteur sait se tourner vers l'avenir en faisant pleinement confiance à la jeunesse. On le sent à la fois très social et très proche de la nature, profondément fidèle et disponible pour d'autres aventures ! A ce propos on est un peu étonné de découvrir un René un peu casse-cou avec toutes ces aventures en montagnes ! René-Guy Cadou a écrit: "La poésie sera toujours l'éloge de la vie dangereuse". Belle pensée ...mais lui n'a pris quand même que des risques assez mesurés... Bravo pour cette célébration de la vie, elle invite à respirer l'existence à pleins poumons. C'est vraiment le titre choisi par Seghers pour Cadou que mériterait ce recueil: "Poésie la vie entière"...      
     Ce lecteur, refermera (difficilement !) ce livre, plus confiant dans la nature, les autres et certainement lui-même, après avoir lu ce véritable hymne à la vie... Alors pourquoi ne pas l'inviter à ouvrir tout de suite ce recueil, mais aussi à le ré-ouvrir souvent plus tard ?  Les vers de René reviendront, avec de nouveaux secrets, plus enchanteurs et plus profonds, des traces déjà laissées par sa mémoire.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                 Robert Blin (44)

jv
                                                                Postface    ou    poésie et expérience
    Je connaissais René Boiteau comme un homme d'action attentif à l'autre, à tout autre, qu'il soit proche ou lointain, connu ou inconnu, comme par exemple aux gens du voyage menant une vie errante, devant affronter les rires et les peurs.
     Son recueil de poésie le montre bien :      « Inconnu
                                                                            Jamais vu,
                                                                    J'aime ton visage,
                                                                Quel que soit ton âge,
                                                            Avec ton front rayonnant
                                                             Et ton langage avenant. »
Grâce à ce recueil, je découvre en lui aujourd'hui un enseignant de collège admiré, un père de famille comblé. Et surtout un poète.
     Comment est-il possible d'associer tant de mondes si différents, une poésie si riche et une vie si active ?
    L'image du poète est généralement associée à celle d'un doux rêveur éloigné du monde des vivants, et même le fuyant ! Entre action et poésie, n'y aurait-il pas contradiction ?
    Arthur Rimbaud nous donne un élément de réponse quand en 1871 il écrit une lettre à son ami Paul Demeny :
                                            « La Poésie ne rythmera plus l'action ; elle sera en avant ».
    René Boiteau nous révèle que poésie et action peuvent être étroitement liées. La poésie est discrète, intime et divine ; l'action est application du rêve à la poésie, l'une nourrissant l'autre. Elles ne s'opposeraient pas, mais se situeraient sur deux plans, ou plutôt l'une guidant l'autre, comme le Ciel guide les hommes qui le reconnaissent.
    Pour nous montrer les liens cachés entre poésie et vie, il recherche en permanence les liens entre vie réelle vécue, et poésie.
    Quel beau message nous laisse-t-il de les associer si bien. Avec lui, la poésie conduit à l'expérience et à la vie, comme l'expérience et la vie inspirent la poésie. Tout ceci avec le sourire constant de la bienveillance, de la générosité et de l'amour.
                                                                                              Michel Bonte  (38)
montjulchez l'auteur :    12€        boiteau  at  wanadoo.fr

lien vers le site public de René Boiteau cliquer ici ou sur la photo :

le Pin (village natal)     poésie      voyages (Mayotte Réunion Italie Grèce Espagne Prague...)
LP

                    au plaisir !